Les Éditions Fidel Anthelme X

Accueil > L’Atelier > les Communs 2023 > Le temps devant elle

Djamal Benoudiba

1947, 4 heures du matin il descend avant l’aube
De sa montagne pour une marche de quelques kilomètres
2 heures plus tard au village des colons,
Il grimpe dans un taxi collectif muni de son maigre barda
Durant 1 heure 30, sur une route défoncée
Il se rapproche de son point de départ
Un cargo l’attend avec impatience
Le temps des formalités s’éternise
Il est un parmi tant d’autres comme lui
À 9 heures, larguons les amarres et
Nous voici partis pour une traversée
Sur une mer agitée, pour une première
Traversée il s’en souviendra
24 heures chrono, le voila de l’autre côté
Mais il ne sait pas encore qu’il y restera toute sa vie
Marseille l’accueille comme un malpropre
À l’époque il était un indigène
Pris en charge par le patronat
Il embarque immédiatement dans un train
Direction les mines de Givors
Depuis son départ et en 48 heures
Il a quitté son fidèle djebel pour
Creuser dans une mine pour
Y faire son trou
L’eldorado sombre réussite
Fuir la famine et la guerre
Pour nous offrir un monde meilleur

Et aussi... Le temps devant elle

Djamal Benoudiba

Michel Maury

Mise à jour :lundi 5 février 2024 | Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0