Les Éditions Fidel Anthelme X

Accueil > L’Atelier > les Communs 2023 > Épicerie

Michel Maury

Elles ont disparu, emportées par quelque chose de plus gigantesque

Pourtant autrefois, on pouvait les rencontrer tous les 100 pas.

Je me rappelle, la cloche sonne, le portail vert s’ouvre

Je quitte le collège, et me dirige rue de la méditerranée

Madame Nespoulos est sur ses gardes, elle sait que lors de la

Sortie, des enfants en profitent pour lui voler des bonbons.

Madame Nespoulos se tient devant sa porte et veille sur ses

Cageots de fruits et légumes, le store en tissu est légèrement baissé.

Aujourd’hui je suis seul à entrer dans l’épicerie, j’écarte le rideau

Fait de lanières en plastique multicolore

Les rayons sont hauts, les conserves se partagent l’espace

Avec les sachets de riz et les paquets de pates

Ma mère m’a demandé de lui ramener de la farine

Et une boite de sucre.

L’épicerie de madame Nespoulos est mal éclairée, seul

La lumière du frigo à fromages et charcuterie illumine les allées. 

Je m’attarde au rayon boissons, j’ai envie d’une limonade

Mais je n’ai pas assez d’argent ;

Madame Nespoulos me suit du regard

Prêt de la caisse, je m’attarde devant les friandises

Madame Nespoulos me tourne le dos, j’en profite

Pour voler rapidement une friandise, au hasard je m’empare de quelque chose, que je dissimule rapidement dans ma poche.

J’ai peur que madame Nespoulos me confonde

Mais elle ne remarque rien

Je paye la farine et le sucre

Je quitte l’épicerie de madame Nespoulos, je ne suis pas très rassuré, au coin de la rue je me retourne

Je ne vois plus la devanture de l’épicerie de madame Nespoulos

Je sors de ma poche ce que j’ai volé, un Bounty

Je déchire l’emballage, je mords dedans mais je recrache le morceau

Et je jette le reste dans le caniveau

Je déteste le gout de la noix de coco.

 

Et aussi... Épicerie

Michel Maury

Michèle Bitton

Djamal Benoudiba

Colas Baillieul

Viviane Baubry

Michèle Poussier

Mise à jour :lundi 6 mai 2024 | Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0